Une vie « Into the Wild » est-elle possible ou pas ?

Qui ne rêverait pas de vivre en pleine nature loin de tout ? En tout cas, nombreux sont ceux qui sont tentés par cette aventure qui est certes enrichissante, mais loin d’être simple.

Aujourd’hui, nous allons essayer d’analyser ce que serait la vie en pleine nature dans notre si belle région, en faisant une subtile comparaison avec des films qui ont eu à traiter ce mode de vie, en l’occurrence « Captain Fantastic » et « Into the Wild ».

La vie dans la nature est à préparer

La vie en pleine nature est un rêve, mais au-delà des songes, si on envisage vraiment cette vie il faut une préparation préalable. La préparation n’est pas seulement logistique, elle est surtout psychologique. Dès le début, il faut que vos objectifs soient clairement définis et il faudrait essayer de répondre à ces questions.

Pourquoi devrais-je quitter ma vie actuelle pour vivre en pleine nature ? Qu’est-ce que j’espère trouver que je n’ai pas en ce moment en partant vivre en pleine nature ? Comment vais-je survivre en pleine nature ?

Il ne s’agit là que de question préalable qu’il faut se poser pour en savoir plus sur ces motivations à partir vivre en plaine. En faisant le parallèle avec le personnage principal de « Into the Wild » Christopher Mc Candles, on se rend compte que bien avant de s’engager vers cette vie de « vagabond » il avait un objectif en tête, le bonheur, la liberté, l’affranchissement de toutes les mondanités.

Comme lui, la personne qui veut vivre en pleine nature devrait avoir cette préparation. Une fois, cette étape passée et que l’on se soit décidé à mener cette vie, il faut commencer à se documenter et essayer d’en apprendre plus sur le mode de vie en pleine nature.

Une vie dangereuse à bien apprivoiser

Si vous vous êtes décidé à vivre en pleine nature et que vous avez eu suffisamment d’information pour vous y lancer, là commence la partie la plus délicate. Vous aurez fait un choix consistant à laisser derrière vous les commodités de la vie moderne et pleine de choses ou personnes qui comptaient pour vous.

Dans votre nouvelle vie, vous serez amené à surmonter les aléas de la vie sauvage qui peuvent être vraiment brutaux à l’image de la tragédie qui avait frappé la famille de Ben dans « Captain Fantastic ».

Donc, mentalement il faut être fort, mais aussi physiquement. Contrairement à la vie que nous vivons au quotidien dans nos villes, vous ne pourrez compter, que sur vous-même ne serait-ce que pour vous nourrir. C’est là où la documentation que vous aviez faite au moment de la préparation va être utile, si elle est bien faite vous pourrez connaitre les spécificités de la région où vous vous trouvez et ce sur quoi vous pourrez compter pour votre alimentation et votre survie en général.

En fin, il faut savoir que la vie en nature n’est pas vraiment facile et la moindre erreur se paye cash.

Une chose est sûre, il est conseillé de ne pas mener cette vie seule, trouvez-vous un compagnon de route ou de survie, vous pourrez vous entraider et tenir soin l’un de l’autre, car comme l’a compris le héros de « Into de Wild » à la fin de sa vie « Happiness Is only real when shared ».